DEFI : Dispositif d’Enseignement de Formation et d’Insertion

Acquérir en 3 ans une première qualification professionnelle et pratique

Objectifs:
Ce dispositif a pour objectif de développer les connaissances générales et techniques de la formation choisie, d’acquérir des compétences professionnelles élémentaires du métier envisagé.

Conditions d’admission :

  • Etre âgé de 15 ans minimum. Il n’y a pas de limite supérieure d’âge,
  • Avoir une RQTH,
  • Etre motivé par la formation et le métier envisagé,
  • Signer un contrat d’apprentissage aménagé.

Rythme et durée de formation:
Le CAP est un diplôme obtenu par la voie modulaire (CCF) que le jeune peut obtenir en 3 ans de formation aménagée.  Le candidat bénéficie d’un contrôle en cours de formation et une EPT.
Ce diplôme est validé par le Ministère de l’Agriculture.

Les aménagements peuvent être préconisés : compensation du handicap :

  • Contrat 3 ans,
  • Rythme hebdomadaire : 28 heures hebdomadaire en CFAA,
  • Temps d’inclusion en classe : 2/3 en cours en classe ordinaire, 1/3 des cours de soutien en groupe, 
  • Suivi spécifique,

Inscription

  • Parcours de découverte du CFAA et du métier programmable avant l’entrée en apprentissage : ETAPE,
  • Dossier de demande de RQTH,
  • Dossier d’inscription à retirer au CFAA,
  • Rechercher avec l’aide du CFAA un contrat d’apprentissage aménagé.

Entreprises

  • Les entreprises d’accueil peuvent être des entreprises publiques ou privées.
  • Toutes les entreprises pourront bénéficier d’une subvention (AGEFIPH, FIPHFP) d’aide au recrutement d’un apprenti bénéficiant d’une RQTH.
  • Dans le cas des entreprise privées ou associatives, cette prime viendra compléter les aides au contrat ordinaire du Conseil Régional.

Organisation pratique

  • Alternance : 12 semaines de formation au CFAA par an, 35 semaines en entreprise et 5 semaines de congés payés.
  • Logement possible en internat (après étude des dossiers).
  • Aides du Conseil Régional pour les Transports, hébergement et restauration pour les apprentis.
  • Possibilité d’aménagement complémentaire de formation en compensation du handicap (après expertise technique par une partenaire spécialisé).